Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Informatique et télecoms

Facebook: des hackers ont pris le contrôle de 50 millions de comptes

29 Septembre 2018 , Rédigé par Informatelecom Publié dans #Facebook, #failles informatique, #Hacker, #Sécurité, #Cybersécurité

Les attaquants n'ont pas accédé aux échanges privés ni posté de messages à la place des véritables utilisateurs, selon les résultats préliminaires de l'enquête menée par le réseau social.

Les difficultés s'accumulent pour Facebook. Dans  un post de blog publié vendredi soir, le réseau social aux 2,2 milliards d'utilisateurs a annoncé qu'une faille de sécurité avait permis à des pirates de prendre le contrôle de 50 millions de comptes. 

La vulnérabilité, découverte mardi par son équipe d'ingénieurs, a été « réparée » jeudi soir. La firme de Menlo Park a ouvert une enquête et alerté les autorités, dont le FBI. La société a aussi pris des « mesures de précaution » en déconnectant automatiquement de leurs comptes 90 millions d'utilisateurs jeudi soir. « Nous prenons cette affaire très au sérieux », a indiqué Mark Zuckerberg, lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes vendredi.

Nom, ville de naissance, genre...

Le niveau d'accès et de contrôle exercé par les pirates reste pour le moment flou. Le PDG de Facebook a indiqué qu'ils n'avaient pas accédé aux échanges privés ni posté de messages à la place des véritables utilisateurs, selon les résultats préliminaires de l'enquête, mais s'est empressé d'ajouter que les conclusions « pourraient changer». « Jusqu'ici, nous savons qu'ils ont eu accès à des informations publiques comme le nom, la ville de naissance et le genre », a indiqué Mark Zuckerberg.

 

L'identité des hackers n'est pas encore connue et « pourrait ne jamais l'être », a déclaré Guy Rosen, le vice-président de l'entreprise en charge du management produit, qui a précisé que la complexité de l'attaque indiquait « un certain niveau» de la part des criminels. Géographiquement, leur cible est « assez large », et inclut des citoyens européeens, a précisé le dirigeant. L'agence irlandaise de protection des données a été notifiée. 

Lire la Suite

Lire la suite

Bouygues Télécom : énorme panne

27 Septembre 2018 , Rédigé par Informatelecom Publié dans #Bouygues Telecom, #black out, #énorme panne

Après Free et Free Mobile le 26 septembre 2018, c’est au tour de Bouygues Telecom d’être victime d’une panne nationale d’envergure ce 27 septembre 2018. Le réseau 4G et l’internet fixe sont concernés par le problème. Le gros de la panne a eu lieu entre 6 et 9 heures ce matin et la situation est en train de se régler progressivement, mais de nombreux abonnés se plaignent encore de services indisponibles.

Bouygues Télécom : énorme panne sur les réseaux 4G et internet fixe

« La 4G était inexistante ce matin, à Toulon. Tout est rentré dans l’ordre désormais », témoigne un client Bouygues sur downdetector. « Pas d’accès à la TV mais internet marche », indique un autre. « Les réseaux 3G et 4G sont de nouveaux opérationnels sur Rouen », apprend-on également. « Retour de la 4G à Marseille ! », s’enthousiasme un autre. Mais tout n’est pas encore réglé pour tout le monde. « Toujours en panne dans le Sud ouest, les Landes plus précisément ! », « A Paris toujours pas opérationnel », « Ça ne marche toujours pas pour la TV dans le 94140 », peut-on lire.

Sur Twitter, Bouygues Telecom a au moins le mérite de communiquer, contrairement à Free. L’incident est confirmé pour l’opérateur, qui indique qu’il est en cours de résolution. A noter qu’il parle surtout de problème de réseau mobile et non d’internet fixe, alors que de nombreux commentaires évoquent aussi des problèmes pour la TV.

Lire la suite

Les banques misent sur la blockchain pour accélérer les paiements internationaux

26 Septembre 2018 , Rédigé par Informatelecom

JP Morgan a convaincu 75 banques de rejoindre son réseau Interbank Information Network (IIN) pour accélérer les transactions financières internationales grâce à la blockchain.

La blockchain aiguise décidément l'intérêt des banques pour faciliter la réalisation des paiements internationaux. La banque américaine JP Morgan a annoncé mardi avoir convaincu 75 banques de tous les horizons de rejoindre le réseau Interbank Information Network (IIN) pour tirer partie de cette technologie propre aux cryptomonnaies dont le bitcoin . Parmi celles-ci figurent Santander, AIB, UniCredit, mais aussi la Société Générale et Crédit Agricole SA.

Ce projet a été lancé en 2017 par l'établissement américain en partenariat avec Royal Bank of Canada et ANZ. « Au moment du lancement du pilote, nous avons rencontré un intérêt phénoménal de la part des banques correspondantes », assure Emma Loftus, responsable des paiements chez JP Morgan Treasury Services dans un communiqué. Les banques correspondantes sont celles auprès  desquelles d'autres établissements ouvrent des comptes pour réaliser des paiements internationaux.

Lire la suite

Lire la suite