Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Informatique et télecoms

La 6G pourrait arriver dès 2030, avec des débits 50 fois supérieurs à la 5G

26 Novembre 2020 , Rédigé par Informatelecom

Samsung souhaiterait voir les premiers standards pour la 6G en 2028. 

Pour le géant coréen, la 5G appartient déjà au passé. Samsung appelle les différents acteurs du marché à établir les standards pour la 6G pour 2028 en vue du lancement des premiers réseaux 6G en 2030.

La direction de Samsung vient ainsi de publier un livre blanc consacré à la 6G et à ce que l'on peut attendre de cette sixième génération de technologie mobile. « Alors que la commercialisation de la 5G est encore dans sa phase initiale, il n'est jamais trop tôt pour commencer à préparer la 6G car il faut généralement environ 10 ans entre le début de la recherche et la commercialisation d'une nouvelle génération de technologie de communication », explique Sunghyun Choi, le directeur de la recherche du constructeur coréen.

Dans ce livre blanc, Samsung prévoit que l'achèvement de la norme 6G et sa première date de commercialisation pourraient débuter à compter de 2028 au plus tôt, avant une commercialisation massive aux alentours de 2030. Et de prédire que cette nouvelle génération de technologie sans fil pourrait donner lieu à des débits de pointe théoriques de 1 000 Gb/s ainsi qu'à un temps de latence inférieur à 100 microsecondes (μs), soit 50 fois le débit de données de pointe et un dixième de la latence de la 5G.

Elargissement du spectre

Mais la véritable révolution de la 6G ne portera pas uniquement sur une explosion des débits comme pour la 5G. Pour Samsung, cette nouvelle génération de technologie mobile devrait également renforcer l'architecture et la fiabilité des réseaux.

Pour ce faire, cette nouvelle génération s'appuiera sur des technologies comme l'utilisation de la bande de fréquences térahertz (THz) ou du partage de spectre mais également sur l'exploitation de nouvelles technologies d'antennes pour améliorer la couverture des signaux à haute fréquence, de technologies duplex avancées ainsi que sur l'évolution de la topologie des réseaux.

Alors que les bandes de fréquences se raréfient, l'exploitation de ces bandes térahertz (THz), comprises entre 0,1 THz et 10 THz, pourraient permettre de bénéficier d'une puissance et d'une précision accrue mais ne sera pas sans poser un véritable défi technologique pour les architectes de la 6G. En attendant, ces derniers ont déjà fort à faire pour garantir le succès de la 5G, qui a déjà son lot de détracteurs et qui devra encore faire ses preuves dans les années à venir. 

 
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article