Le RGPD exige des pays souhaitant importer sur leurs territoires des données concernant les 500 millions de citoyens européens d'assurer le même niveau de protection que celui appliqué en Europe.

Un règlement européen à l'influence planétaire. De l'Asie à l'Amérique Latine, des Etats planchent sur leurs propres lois et observeront avec attention les premiers mois suivant l'entrée en application, ce vendredi 25 mai 2018, du règlement général pour la protection des données personnelles des citoyens de l'Union Européenne (RGPD). En charge de faire appliquer le nouveau texte en France, Isabelle Falque-Pierrotin, la présidente de la...

 

Lire la suite