Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Informatique et télecoms

SFR dans l'ère DRAHI

20 Décembre 2017 , Rédigé par Informatelecom

DOSSIER - Depuis qu'il a racheté l'opérateur au carré rouge en 2014, le tycoon tente de le relancer.

Bouygues Telecom aura révisé son offre de rachat pas moins de cinq fois en un mois. En vain. Début avril 2014, Numericable rafle la mise et met la main sur SFR,  moyennant 13,5 milliards d'euros en cash et certaines contreparties.

Patrick Drahi peut exulter, lui qui dit alors s'être  préparé à ce rachat pendant sept ans . Mais le plus dur commence. La dette cumulée du holding Altice, de Numericable et SFR est au centre de l'attention. Déjà. Le nouvel ensemble est lesté de 11,6 milliards d'euros de dettes.

 

En rapprochant SFR de Numericable, le tycoon Drahi vise 1,1 milliard d'euros d'économie par an. Synergies à marche forcée, pression sur les fournisseurs, management resserré : dès son arrivée,  l'homme d'affaires imprime son empreinte et la chasse aux coûts est ouverte. Il nomme aussi l'un de ses hommes de confiance, Eric Denoyer (alors PDG de Numericable), à la tête de SFR.

 

Acquisition sur acquisition

 
 

En parallèle, Altice poursuit une politique de croissance externe des plus actives. Patrick Drahi  s'offre Virgin Mobile , moyennant 325 millions d'euros, en mai 2014. Rebelote quelques mois plus tard  avec Portugal Telecom pour 7,4 milliards d'euros. Puis avec  Suddenlink (un câblo-opérateur américain) en mai 2015, ce qui lui permet de poser un pied aux Etats-Unis.

 

Dans la foulée, le groupe avale un deuxième câblo-opérateur, outre-Atlantique, avec l'acquisition de Cablevision . Le total dépensé lors de ces deux opérations ? 24 milliards de dollars.

 

Dans les contenus aussi, Altice est très actif. Fin novembre 2015, Altice frappe un grand coup et  chipe au prix fort les droits du football anglais à Canal+ . Le montant du deal ? 300 millions d'euros pour trois ans.


En savoir plus  
 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article