Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Informatique et télecoms

Les smartphones tout terrain

3 Octobre 2015 , Rédigé par Informatelecom Publié dans #smartphones, #smartphones tout terrain, #Smartphone étanche

 

Les mobiles étanches, antichoc ou anti-poussière, séduisent de plus en plus. Les fabricants spécialisés misent sur le look et les performances techniques pour se faire une place sur le marché.

Dans la torpeur de l’été, son sacre est passé quasiment inaperçu. Pas une ligne dans les journaux sportifs. L’évènement est pourtant inédit : la France compte depuis le mois de juillet un champion du lancer de téléphones portables  ! Au menu des épreuves : lancer-franc de basket, tir de précision, plongée dans une bassine... le tout avec un mobile ! Il ne s’agit évidemment pas de n’importe quel téléphone, mais d’un terminal durci, fourni par le français MTT, à l’initiative de ce faux championnat - mais vraie opération de communication. L’objectif : faire mieux connaître au grand public ces mobiles ultrarésistants généralement destinés à un usage professionnel (BTP, industrie, agriculture...) ou aux sports extrêmes.

C’est encore un marché de niche, difficile à mesurer. Selon les estimations des différents acteurs, il se vendrait environ 15 millions de smartphones durcis dans le monde, soit un peu plus de 1 % du volume total de smartphones. Mais la croissance serait supérieure à celle du marché classique, qui a été de 10 % en 2015. Et la demande augmente dans le grand public. « Aujourd’hui, la problématique de la fragilité concerne tout le monde, et pas seulement les ouvriers sur les chantiers. Malgré toutes les coques qu’on peut mettre, l’électronique nécessite une réelle protection », considère Edmond Malka, pdg de MTT. La société, créée en 2006, est l’une des pionnières ; elle a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 7 millions d’euros. Après avoir débuté avec des mobiles classiques, elle a sorti ses premiers smartphones il y a quatre ans, et propose aujourd’hui trois modèles. « On fait évoluer le design pour que les produits soient plus sexy, plus fins », explique Edmond Malka, dont l’entreprise réalise 20 % des ventes dans le grand public


Chez Bullit, on prête aussi de plus en plus d’attention au design. Le groupe anglais fabrique les smartphones vendus sous la marque Caterpillar, plus connue pour ses énormes engins de chantier. Son dernier modèle, le S30, a été présenté le mois dernier. « On consacre de plus en plus de temps et d’argent à l’amélioration du look, confie Dave Floyd, le patron. Les gens veulent un smartphone qui résiste à tout et qui ressemble à un iPhone ». S’ils ne répondent pas encore aux canons esthétiques de l’industrie dictés par Apple et Samsung, leurs performances techniques s’en rapprochent. Les smartphones durcis sont équipés de processeurs Qualcomm ou de caméras de 13 megapixels, ils embarquent les dernières versions d’Android, et peuvent aussi se connecter à la 4G, tout en répondant aux normes les plus strictes en termes d’étanchéité (normes IP 67 et IP 68), en résistant aux chutes (jusqu’à 1,20 m), et en offrant une autonomie renforcée de la batterie. Les prix varient de 200 à 500 euros.

Distribution adaptée

La démocratisation du smartphone tout terrain, aidée par le lancement en 2013 d’un modèle Décathlon (fabriqué par Archos), passe aussi par une évolution de la distribution. Si les spécialistes sont peu présents chez les grands opérateurs télécoms (hormis dans les DOM-TOM), ils gagnent en visibilité chez les distributeurs classiques comme la Fnac, Darty et Boulanger. Crosscall, l’autre spécialiste français de l’industrie, a investi un million d’euros dans un nouveau concept de merchandising afin de mieux promouvoir ses modèles grand public. La société aixoise, dont le chiffre d’affaires s’élève à 10 millions d’euros, cherche à se faire une place dans les rayons face aux géants du mobile.

Pour faire face à la demande, l’entreprise s’est réorganisée avec une entité dédiée au grand public. Elle a aussi recruté un spécialiste en provenance de Samsung Mobile. De quoi bien préparer le lancement de son prochain modèle, prévu pour la fin d’année, doté de fonctionnalités « très haut de gamme » et d’un design « très atypique ». « Vous serez fier de le poser sur la table en soirée », promet Cyril Vidal, le pdg de Crosscall.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article