Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Informatique et télecoms

La fin du vieux téléphone fixe prévue en 2022

20 Février 2015 , Rédigé par Informatelecom

Au final, lil sera toujours possible téléphoner via une ligne fixe, mais sur le réseau fibre.

 

La transition des réseaux d'hier à ceux d'aujourd'hui se fera progressivement, au fil du déploiement de la fibre.

La fin d'une époque. Les jours des bons vieux téléphones branchés sur le réseau de l'ex-France Télécom sont comptés. Les fameuses prises en «T» qui ornent les murs de tous les foyers français ne serviront plus à rien. Dans un rapport remis au ministre de l'Économie, Emmanuel Macron, et à la secrétaire d'État au Numérique, Axelle Lemaire, Paul Champsaur, président de l'Autorité de la statistique publique, préconise l'arrêt du réseau cuivre au profit de la fibre. La transition des réseaux d'hier à ceux d'aujourd'hui se fera progressivement, au fil du déploiement de la fibre. La couverture intégrale du territoire en fibre est prévue pour 2022. D'ici là, la mission présidée par Paul Champsaur recommande la création d'un statut de «zone fibrée». Dès lors qu'une commune y accédera, ce sera le signal d'extinction du cuivre sur cette zone. Une façon efficace d'inciter les consommateurs à changer d'abonnement. L'État a d'ores et déjà promis de veiller à ce que les conditions financières soient équitables pour les consommateurs. Au final, ils pourront toujours téléphoner via une ligne fixe, mais sur le réseau fibre.

Enjeux financiers considérables

L'opération risque d'être un peu plus complexe pour les professionnels. Ainsi, une grande partie des terminaux de paiement par cartes fonctionnent encore via le vieux réseau téléphonique, à l'image des bars PMU qui transmettent toujours les paris de leurs clients via le cuivre. Toute l'infrastructure est à remettre à plat. Il en est de même pour l'aviation civile, les systèmes de surveillance des ascenseurs, les réseaux de télésurveillance. La liste de secteurs concernés est longue, avec plus de 40.000 exemples recensés.

L'extinction du cuivre a aussi des enjeux financiers considérables. Elle sonne la disparition de la rente du cuivre, c'est-à-dire les sommes versées à Orange par les autres opérateurs pour proposer certaines offres ADSL. Soit environ un demi-milliard d'euros par an. À terme, le cuivre sera de moins en moins utilisé, et Orange aura tout à gagner à arrêter l'entretien d'un réseau appelé à devenir déficitaire. L'opérateur historique est d'ailleurs celui qui, pour l'heure, a le plus investi dans la fibre.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article