Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Informatique et télecoms

Apple repart à l’offensive avec deux iPhone et une montre connectée

10 Septembre 2014 , Rédigé par Informatelecom Publié dans #Apple, #IPhone 6

Tim Cook, le PDG de la firme, a présenté mardi soir deux iPhone 6, tous deux équipés d’un porte-monnaie électronique. Autre nouveauté historique, une montre connectée, qui attisait depuis quelques jours les fantasmes des observateurs.

Un iPhone6 et un iPhone6 Plus dotés d’une fonction de paiement mobile , plus des montres connectées  ! Ce sont les principales annonces de Tim Cook, le patron d’Apple, qui s’exprimait mardi soir à Cupertino. Apple a levé le voile sur le fameux porte-monnaie électronique dont tout le monde parlait ces derniers jours. Surtout, la firme a annoncé en fin de soirée le lancement d’une montre connectée, qui a suscité une « standing ovation » des privilégiés qui assistaient à la présentation (lire ci-dessous). Un engouement à la hauteur de l’importance de cette annonce historique pour Apple, qui investit désormais le nouveau marché des objets connectés. Celui-ci éblouira-t-il suffisamment pour repositionner Apple parmi les entreprises innovantes ? C’est tout le pari de la firme à la pomme.

Appels en wi-fi

En attendant, côté business, le bijou d’Apple, plus grosse capitalisation boursière au monde, reste bien évidemment l’iPhone. Représentant la moitié des 171 milliards de dollars de ses revenus et près des deux tiers de ses profits, il demeure la vache à lait de la firme à la pomme. Au fil des ans, l'appareil gagne en sophistication. Les deux nouveaux iPhone, en vente à partir du 17 septembre aux Etats-Unis, sont les plus fins jamais conçus. Ils disposent d’un nouveau processeur 50 fois plus rapide que le tout premier iPhone. Surtout, on pourra téléphoner en wi-fi sans passer par un réseau mobile. Un pied de nez en direction des concurrents Skype et Viber .

Mais la principale caractéristique de ce nouvel iPhone, c’est qu’il est désormais équipé d’une solution de paiement mobile baptisée ApplePay, via une puce NFC sans contact. Un vrai challenge pour la firme à la pomme (lire ci-dessous). Le Nexus S de Google avait intégré cette fonctionnalité en 2011, sans grand succès. « Si Apple arrivait à obtenir un pourcentage sur les transactions, ce serait une avancée significative, qui générerait des revenus supplémentaires et de la marge  » commente Leslie Griffe de Malval, gérant chez Fourpoints. L’annonce intervient dans un contexte délicat, alors qu’Apple a dû se défendre la semaine dernière du « bad buzz » déclenché par le piratage des comptes iCloud de stars américaines dont les photos ont été diffusées sur Internet. Il va falloir rassurer les utilisateurs...

Autre curiosité : les écrans plus grands des deux derniers-nés : 4,7 pouces pour l’iPhone 6 et 5,5 pour l’iPhone 6 Plus, contre 4 pouces pour le modèle précédent. Samsung, numéro un mondial du marché et principal rival d’Apple, est déjà bien positionné sur les smartphones grand écran. Avec 34 % de part de marché sur ce segment, selon Canalys, le coréen est le leader des smartphones de 5 pouces ou plus, loin devant les chinois Lenovo et Huawei. En ­rejoignant la cour des « phablettes », Apple veut rattraper son retard et convaincre les clients de ses concurrents de rejoindre son camp.

Le défi du haut de gamme

Apple persiste et signe donc sur les modèles haut de gamme, qui voient pourtant leur croissance ralentir. Mais l’expérience montre qu’à chaque lancement d’un nouvel iPhone, celui-ci a battu des records de ventes. Pour l’iPhone 6, le cabinet RBC Capital Markets prévoit 10 millions de ventes lors du premier week-end.

En tout cas, la présentation de mardi soir a redonné de l’allant à Apple, qui n’avait plus lancé de produit réellement innovant depuis la tablette iPad en 2010. Le recrutement, ces derniers mois, de profils hors normes, comme l’ex-patronne de Burberry, Angela Ahrendts, le producteur de hip-hop Jimmy Iovine ou, tout récemment, le designer australien Marc Newson, laisse penser que la firme n’a pas dit, loin s’en faut, son dernier mot sur le front de l’innovation

Les echos
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article