Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Informatique et télecoms

Iliad a fait une offre sur T-Mobile US

31 Juillet 2014 , Rédigé par Informatelecom Publié dans #illiad, #free

L’opérateur français propose 15 milliards de dollars en numéraire pour prendre le contrôle de l’opérateur américain, convoité par Sprint.

Iliad tente de jouer les briseurs de noces annoncées entre Sprint et T-Mobile US, numéros trois et quatre du marché américain envisageant, depuis de longs mois, une mégafusion. C’est leWall Street Journal qui a, le premier, divulgué l’information, obligeant le groupe de télécoms français à sortir du bois en confirmant officiellement son intérêt pour T-Mobile US.

« Le marché mobile américain est à la fois vaste et particulièrement attractif », se justifie Iliad dans un communiqué, en se trouvant des points communs avec sa cible : « T-Mobile US s’est imposé avec succès sur ce marché par son positionnement en rupture qui, à de nombreux égards, est similaire à celui d’Iliad en France ». Certains soulignent que leurs patrons, John Legere pour l’Américain, et Xavier Niel pour le Français, ont tous deux la réputation d’être des trublions dans leur secteur.

Concrètement, Iliad propose 15 milliards de dollars en numéraire pour 56,6% de T-Mobile US, à 33 dollars par action. Il évalue les 43,4% de capital restant à 40,5 dollars par action, sur la base de 10 milliards de dollars de synergies au bénéfice des actionnaires de T-Mobile US. Ce qui, explique le groupe, conduit à une valeur globale de 36,2 dollars par action, soit une prime de 42% par rapport au cours de Bourse de T-Mobile US au 12 décembre 2013, avant les premières rumeurs de rapprochement avec Sprint.

Xavier Niel participera à l’augmentation de capital

Pour financer son opération, Iliad prévoit de combiner dette, avec le soutien de « banques internationales de premier plan », et fonds propres, à hauteur de 2 milliards d’euros pour ces derniers. Son fondateur, Xavier Niel, « participera à l’augmentation de capital », précise le groupe. Le WSJ rappelle que T-Mobile pèse 24,8 milliards de dollars, tandis qu’Iliad plafonne à 12 milliards d'euros, soit 16 milliards de dollars environ.

T-Mobile US est, depuis plusieurs mois, dans le collimateur de Sprint. Les maisons-mères des deux opérateurs, respectivement Deutsche Telekom AG et Softbank, auraient conclu un accord de principe pour marier leurs filiales américaines, affirmait la presse nippone à la mi-juillet. Dans le montage évoqué alors, Softbank prendrait au moins 50 % du capital de T-Mobile US, détenu à 67 % par le second. Une mégafusion à 39 milliards de dollars, financée par huit banques japonaises et allemandes.

L’existence d’une contre-offre a fait bondir le titre T-Mobile à New York, pour approcher les 33 dollars, peu après l'annonce d’Iliad. En revanche, l'action de Sprint , susceptible de se retrouver engagé dans un coûteux bras de fer avec le Français, a perdu du terrain. 


 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article